Helena Vieira Da Silva

1908 - 1992

,

Helena Vieira Da Silva naît à Lisbonne, dans une famille qui favorise ses talents artistiques précoces : elle étudie le dessin et la peinture dès 11 ans, puis la sculpture à l’école des Beaux-Arts de Lisbonne.
La jeune fille poursuit ses études à Paris sous la direction de grands maîtres, comme Bourdelle et Léger. En 1930, Vieira da Silva épouse le peintre hongrois, Arpad Szepes ; le couple voyage puis émigre au Brésil durant la Seconde Guerre mondiale. Elle passera le reste de sa vie à Paris.

Son œuvre comprend une multitude de toiles, dessins et illustrations de livres. Son style fascine par l’utilisation très personnelle de l’espace et la fragmentation des sujets représentés – fragmentations éclatées ou imbriquées qui créent une sorte de mouvement – ; couleurs et lumière illuminent la plupart de ses œuvres. Ses illustrations de livres d’enfants frappent par leur originalité. Vieira da Silva acquiert une renommée internationale : les expositions se succèdent jusqu’au Grand Prix National des Arts de San Paolo, en 1961, puis la remise de la légion d’honneur en 1979. Le musée des Beaux-arts de Dijon possède une collection exceptionnelle, environ une centaine d’œuvres. L’artiste repose au cimetière de Yèvre-le-Chatel, dans le Loiret.

Quelques œuvres